Formation

Mandatée par le Secrétariat ontarien des services aux victimes du ministère du Procureur général, la norme minimale de formation vise à donner aux intervenants d’urgence les connaissances, les compétences et les principes nécessaires pour appuyer et comprendre les victimes d’actes criminels et d’événements traumatiques. Le VSV de S.D.G. et A. offre un formation en-ligne suivi par 16 heures for formation en classe. Des séances de formation continues supplémentaires peuvent être offertes durant les réunions mensuelles ou à d’autres moments prévus à l’avance.

Pour devenir un bénévole intervenant en situation de crise, les candidats doivent démontrer qu’ils possèdent suffisamment de connaissances pour se servir de leurs compétences en situation de crise et ils doivent réussir à l’examen qui suit la formation. La formation est donnée par le VSV et comprend des exposés de plusieurs conférenciers, des jeux de rôle et des lectures obligatoires régulières puisées dans le guide de formation. Tout le matériel est fourni et la formation est gratuite.

Le programme de formation offre aux bénévoles les possibilités suivantes :

  • Recevoir une formation qui répond aux normes établies par le ministère du Procureur général
  • Acquérir les compétences et la confiance nécessaires pour intervenir de façon efficace et appropriée en situation de crise
  • Se renseigner sur le service offert et sur leur rôle au sein de celui-ci
  • Combler leur besoin d’interaction sociale et de connaissances spécialisées
  • Se renseigner sur les ressources offertes dans la communauté
  • Obtenir des renseignements sur le programme et établir des relations avec le personnel du VSV et d’autres membres de l’équipe

Les sujets suivants seront abordés, entre autres :

  • Impact de la victimisation
  • Comprendre la communauté
  • Confidentialité et éthique
  • Rôles, responsabilités et procédures relatifs aux agents de police
  • Rôles, responsabilités et procédures relatifs aux bénévoles
  • Techniques de communication et d’écoute active
  • Intervention en situation de crise et compréhension du traumatisme
  • Sensibilisation au suicide
  • Violence à l’égard du partenaire
  • Agression sexuelle
  • Mauvais traitement des personnes âgées
  • Avis de décès et deuil
  • Actes criminels liés à la propriété
  • Incidents comportant de nombreuses victimes
  • Victimes issues de populations autochtones, immigrantes et minoritaires
  • Victimes handicapées
  • Ressources communautaires
  • Autosoins

La participation à la séance d’orientation pour bénévoles ne garantit pas l’acceptation au programme de bénévolat.