Nouvelles et événements

La journee internationale de la fille – Lundi, 11 Octobre, 2021

10H00 – 12H00

Clock Tower – parc Lamoureux – Cornwall

Evenement Gratuit – Registration @ mainson interlude house facebook page

Communiqué de presse de la Journée 211 – La pandémie de COVID-19 a entrainé l’apparitiond’un nouveau groupe de Canadiens vulnérables : sondage

Le 11 février, à l’occasion de la Journée nationale du 211, United Way Centraide Canada a publié de nouvelles données et résultats d’un sondage révélant que de nombreux Canadiens ont de la difficulté pour la première fois de leur vie à payer leurs factures et à faire face aux problèmes de santé mentale en raison de la pandémie de COVID-19. Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.

Exploitation sexuelle des enfants en ligne – Canada.ca

L’Allocation canadienne aux parents de jeunes victimes de crimes

Le gouvernement du Canada s’est engagé à soutenir les familles des jeunes victimes d’actes criminels. Pour s’assurer que les parents obtiennent l’aide dont ils ont besoin, le gouvernement a mis en place l’Allocation canadienne aux parents de jeunes victimes de crimes

L’allocation offre un soutien du revenu aux parents admissibles qui subissent une perte de revenu parce qu’ils s’absentent du travail pour faire face au décès ou à la disparition de leur enfant de moins de 25 ans, par suite d’une infraction probable au Code criminel. Voici les principales caractéristiques de l’allocation :

  • Les parents admissibles ont deux ans après la date de l’incident pour demander et recevoir des prestations de 450 $ par semaine, payées toutes les deux semaines, pendant un maximum de 35 semaines.
  • Pour recevoir l’allocation, les parents doivent être en congé ou travailler des heures réduites jusqu’à concurrence de 50 % de leur semaine normale de travail (jusqu’à un maximum de 20 heures par semaine).
  • Les demandeurs doivent également avoir un lien récent avec le marché du travail et avoir gagné au moins 6 500 $ au cours de l’année civile précédente ou au cours des 52 semaines précédant immédiatement l’incident.
  • L’allocation peut être partagée par plus d’un parent admissible pour le même incident.

Le Code canadien du travail a également été modifié de sorte que les employés du secteur privé sous réglementation fédérale puissent bénéficier de la subvention bonifiée sans craindre de perdre leur emploi.

 

Pour de plus amples renseignements au sujet de l’allocation et des critères d’admissibilité ou pour présenter une demande, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/parents-jeunes-victimes-crimes.html.

 

 

 

Festin Mardi Gras et soirée comédie
Cliquez sur le lien pour plus de renseignement